Les entreprises auront la possibilité d’avoir recours à des services financiers spécifiques. Cette banque en ligne est en mesure de perdurer et de se développer grâce à une confortable levée de fonds de 5 millions d’euros. L’un des investisseurs est d’ailleurs très connu.

Les entrepreneurs cherchent un établissement à leur écoute

La banque en ligne connait un succès sans précédent grâce à une grille tarifaire attractive et un catalogue des services intéressants. Ce dernier a la capacité de combler toutes les attentes, mais certains peuvent se retrouver sur le bord du terrain à cause d’un profil qui ne répond pas aux exigences. Les PME peuvent donc rencontrer des difficultés lors de leurs démarches financières, mais désormais ce sera de l’histoire ancienne. C’est une start-up franco-belge qui a eu l’idée de se focaliser sur ce secteur, car les entrepreneurs ont véritablement besoin d’une écoute et de produits appropriés.

La banque en ligne propose plusieurs services séduisants

La structure s’est donné un objectif, celui de démocratiser la création de ce fameux numéro international du compte bancaire. Pour ceux qui ne le savent pas, il est dévoilé sur votre RIB et il a les moyens de faciliter votre identification dans le monde entier. Cette banque en ligne qui opte pour le concept « Bank as a service » souhaite mettre en avant des solutions pour les placements, le financement participatif ou encore l’affacturage. Le fondateur a également insisté sur le fait que les PME seront invitées à passer à la caisse uniquement pour les services dont elles auront besoin. Généralement, de nombreux produits ne sont pas exploités, cela concerne aussi les particuliers.

Xavier Niel, le patron de Free est l’un des investisseurs

Dans tous les cas, ces PME ont la possibilité d’ouvrir un compte via cette banque en ligne en, seulement, quelques minutes. Dès que la validation est au rendez-vous, elles peuvent déjà effectuer des transactions, payer les fournisseurs ou encore réceptionner une somme d’argent tout en jouant la carte de la transparence. Le format semble avoir conquis les investisseurs puisque parmi eux nous retrouvons Xavier Niel. Ce dernier n’est pas un inconnu, car il est à l’origine de la création de la box numérique Freebox et de Free Mobile. Il a donc déboursé près d’un million d’euros pour ce concept qui a bénéficié d’une levée de fonds de 5 millions d’euros.

Cette banque en ligne souhaite clairement attirer les PME qui ont été déçues par les formats traditionnels.

Share.

Comments are closed.